Financer une formation avec son CPF

Le CPF, c’est quoi ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF), qui a remplacé le DIF en 2015, est un dispositif public qui permet de financer des formations. Il a pour but d’améliorer l’employabilité et de sécuriser son parcours professionnel. Toute personne, à partir du moment où elle a travaillé, cumule automatiquement un montant CPF qui pourra être utilisé pour financer la formation de son choix. Quels que soient vos changements de situation professionnelle, vos droits vous suivent et vous êtes, la plupart du temps, libres de les utiliser comme vous le souhaitez.

Le Compte Personnel de Formation permet donc aux salariés, demandeurs d’emploi et depuis peu aux freelances de développer leurs compétences à tout moment de leur carrière. Souvent méconnu, ce système pourtant bien utile ne cesse de s’assouplir et d’étendre son champ d’action.

Comment l’utiliser selon votre situation et quelles sont les dernières évolutions du CPF ? Suivez-nous, on fait le tour du sujet !

À qui s’adresse le CPF ?

Que vous soyez salarié, agent du service public, indépendant ou demandeur d’emploi, vous pouvez en bénéficier. En revanche, votre solde sera plus ou moins élevé selon le temps que vous avez passé à travailler. Plus vous aurez travaillé longtemps, plus vous aurez donc cumulé un solde important. Pour certains statuts, le process varie légèrement, notamment au niveau de la validation de votre demande de financement. Quoi qu’il en soit, son principe reste toujours le même et ouvre les mêmes droits.

Comment consulter son CPF ?

Pour connaître le montant de l’aide auquel vous aurez droit, rendez-vous sur moncompteactivite.

Une fois sur cette page, cliquez sur Connexion.

S’il s’agit de votre première visite, vous devrez créer un compte, munissez-vous alors de votre numéro de Sécurité Sociale, cliquez sur “S’inscrire” et suivez les étapes.

Si au contraire vous disposez déjà d’un compte, entrez votre numéro de Sécurité Sociale et votre mot de passe. Vous accéderez ensuite directement à votre solde de droits à formation.

Voici une petite vidéo récapitulative du process d'inscription :

Notre conseil : si vous avez déjà un compte sur le site d’Ameli, des Impôts, de La Poste, de l’identité numérique ou de la MSA, utilisez le bouton “Se connecter avec France Connect”. Cela vous simplifiera la tâche puisque vous pourrez utiliser l’identifiant et le mot de passe de connexion du service concerné. Au passage, vous gagnerez du temps car votre profil sera déjà pré-rempli avec certaines de vos informations et vous n’aurez plus qu’à compléter.

Une fois connecté.e, vous verrez apparaître le montant de vos droits. Notez que le compteur le plus à gauche de l’écran, celui du CPF, inclut le CPF + le DIF. Contrairement au Compte Personnel de Formation, le DIF n’est pas crédité automatiquement. Si vous avez travaillé avant 2015, il faudra donc déclarer ce montant afin qu’il soit ajouté à votre CPF. Pensez donc bien à cliquer sur le détail de vos droits pour vous assurer que l’ensemble de vos années de travail ont été prises en compte.

Comment utiliser son CPF ?

Si vous avez déjà choisi la formation que vous souhaitez suivre, demandez à l’organisme de formation de vous transmettre son code CPF. Par exemple, pour le programme Fullstack JavaScript de La Capsule, le code est le 242878. Si au contraire vous n’avez pas encore choisi de formation précise, rendez-vous dans la partie “Recherche de formation”. Vous pourrez alors consulter toutes celles qui sont éligibles au CPF.

Si vous êtes salarié ou freelance :

Toujours dans votre compte activité et muni du code CPF de la formation sélectionnée, cliquez à gauche de l’écran sur “Ma formation” puis “Démarrer un dossier”. Une fois votre dossier de formation dûment rempli, il sera transmis à votre OPCO, qui est l’organisme chargé de sa validation finale.

Si vous êtes demandeur d’emploi :

Une fois la formation choisie, il faut prendre rendez-vous avec votre conseiller Pôle Emploi afin de valider ensemble votre projet. Contrairement aux salariés et freelances, la plateforme vous sert à consulter votre solde et rechercher des formations mais vous ne pouvez pas constituer directement votre dossier de formation en ligne.

Dans le cas où le montant de votre CPF ne couvrirait pas la totalité du coût de la formation, il arrive que Pôle Emploi abonde pour couvrir le montant restant. Il est également possible que vous soyez autorisé.e à utiliser votre CPF tout en devant compléter à vos frais.

Quelles nouveautés pour le CPF en 2019 ?

Plusieurs changements majeurs interviennent. Le premier étant qu’une application mobile permettra de consulter votre solde, de choisir une formation, de s’y inscrire et de la payer directement en ligne, sans aucun intermédiaire. Dans le cas où il faudrait compléter le montant de la formation, il sera aussi possible de le faire directement par carte bancaire.

En plus de l’application mobile, le CPF ne s’affichera plus en heures de formation disponibles mais en euros, sur la base de 15 euros de l’heure. Ce nouveau système vient aussi avec quelques limites. Pour un salarié à temps plein le cumul maximal est de 24 heures par an pendant 5 ans, puis 12 heures par an pendant 3 ans, soit un plafond maximum de 2.250 €. Il faut savoir que la somme cumulée chaque année dépend en partie du niveau de qualification du salarié, les moins qualifiés bénéficiant d’un meilleur taux annuel.

Enfin, depuis janvier 2019, les auto-entrepreneurs (ou freelances) et les gérants d’EURL, qui relèvent du régime social des non-salariés ont aussi droit à un Compte Personnel de Formation. Si vous passez du salariat à l’un de ces statuts ou inversement, votre solde vous suivra et vous continuerez à cumuler du CPF.

Vous avez d'autres questions ? N'hésitez pas à nous contacter directement pour nous les poser 🤗

Want to learn to code?
Discover The Capsule
×
Want to learn to code?
Join our free workshops, open houses and receive our free online resources!
×
Want to learn to code?
×
Thank you !
You are on our VIP list
You will be informed soon
of our future events!